Mapuche-hommes de la terre
| home | archive | bref | dossier | plus d'infos | liens | contact |

Temuco 15 septembre 2008
Lonko Pascual Pichun bloqué au chili.

Lonko Pichun

Les communautés Lafkenche del Budi le mouvement des sans terre de Budi, ’organisation de solidarité avec le peuple mapuche Gulamtun de Malmö, Suecia, l’organisation de professeurs mapuches Kimeltuchefe déclare à l’opinion publique internationale:

Durant cette semaine, entre le 17 et le 21 septembre se déroule un des événements les plus important du mouvement social et politique en Europe et qui rassemble plus de 22000 représentants et dirigeants des organisations sociales, syndicales de protection de l’environnement et des représentants de peuples originaires.

En raison de la situation grave que traverse le peuple mapuche, résultat des politiques néolibérales que soutient le gouvernement de la concertation de Michèle Bachelet et qui se traduisent par un surexploitation des ressources naturelles hydrauliques, des forets, du secteur maritime et minier, a été invité à ce forum européen, pour qu’il expose la situation, l’autorité traditionnelle mapuche Pascual Pichun

Le chef de communauté Pascual Pichun a soutenu avec ses communautés et les autorités traditionnelles mapuches une longue lutte pour les droits à la restitution territoriale et à la gestion économique, politique, culturelle et sociale mapuche. Pascual Pichun a été accusé, inculpé et condamne arbitrairement à cinq ans de prison et un jour, sous la loi antiterroriste appliquée par les administrateurs actuels de l’état chilien et les groupes d’entreprises financières et économiques pour sa conséquence politique et culturelle.

Nous voulons dénoncer, une fois de plus, le caractère évidemment raciste, hégémonique, excluant et antidémocratique de l’état chilien face aux autorités politiques du peuple mapuche qui continu ses persécutions systématiques et de violations des droits au déplacement et à la participation, en niant au dernier moment la remise d’un passeport au lonko Pascual Pichun, passeport qui a été retenu au registre civil de Santiago toute la matinée du 15 septembre et a n’a été remis à l’intéressé que seulement quelques heures après le départ de l’avion qui devait emmener Pascual Pichun au forum social européen.

Avec cette mesure le gouvernement chilien cherche à isoler le mouvement mapuche des forums internationaux dans l’intention d’empêcher les dénonciations des violations des droits de l’homme dont souffre le peuple mapuche.

Nous exigeons que les autorités du gouvernement chilien assument leurs responsabilités dans cette manoeuvre politique et que soit immédiatement et sans condition restitué un billet d’avion à Pascual Pichun qui lui permette de voyager et de participer au forum social européen dont les participants attendent la présence physique du lonko.

Nous appelons les communautés et le mouvement mapuche, les organisations sociales, politiques, syndicales, étudiantes, professionnelles de la société chilienne à exprimer son plus énergique rejet de ces mesures et à exiger que cessent les persécutions politiques qu’il s’agisse de militarisation de zones en conflit ou de la criminalisation du mouvement et la restitution des droits politiques et territoriaux du peuple nation mapuche.

Les communautés Lafkenche del Budi, Gempin Florencio Ancan, Kimche Fresia Calfuqueo, El Movimiento Sin tierra del Budi,
Andres Reuca, Julio Chehuin

Organisation de Professeurs Mapuche Kimeltuchefe,
Silvia Calfuqueo Lefio

Organisation de Solidarité avec le peuple mapuche Gulamtun de Malmö,Suecia
Monika Norell, Helene Sefastsson

«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»