Mapuche-hommes de la terre
| home | archive | bref | dossier | plus d'infos | liens | contact |

30 octobre 2007
Un enfant de dix ans et un lonko blessés par balles
Source el gong et télévision nationale du chili et Indymedia chile

Durant une nouvelle perquisition qui s'est réalisée le 30 octobre contre la communauté mapuche de Temucuicui du secteur el Roble Huacho sur la commune Padre de las Casas, le lonko Victor Marileo a été blessé puis détenu et un enfant de dix ans a été blessé par balles par les forces de police chiliennes. La communauté a publié un communiqué dans lequel elle déclare : « Le mardi 30 octobre vers 13 heures un fort contingent policer est entré sur nos terres, toutes les maisons ont été perquisitionnées alors qu'un hélicoptère survolait la communauté depuis des jours et des jours à très basse altitude.

La police est entrée violemment en détruisant toutes les barrières et tirant sur tous ceux qui se trouvaient sur les chemins et dans les maisons. De nombreux membres de la communauté sont gravement blessés par balles, deux personnes ont disparu et nous ne savons pas si ils ont été arrêtes ou s'ils sont blessés et cachés quelque part. Plus grave encore, est la situation de Patricio Queipul Millanao, un enfant de dix ans qui
rentrait avec du bétail en compagnie de son oncle, qui a été blessé par balles alors qu'il tentait de s'échapper, il présente de nombreux impacts de balles dans le thorax et le dos. Il est resté sur le chemin inconscient et aucun policier ne lui a porté secours.

Plus tard l'enfant a été trouvé et emmené par des membres de la communauté au dispensaire de Ercilla, où ont été constatées la gravité des blessures, il a été immédiatement dérivé à l'hôpital de Victoria, il présente des blessures par balles dans le dos, les jambes et les bras, les autres blessés ne se sont pas rendus à l'hôpital par peur dŽêtre détenus et ont été secourus par la communauté, communauté qui continue à chercher les personnes disparues.

Nous voulons rappeler que Patricio Queipul Millanao en 2006, durant une autre perquisition violente, alors qu'il se trouvait en compagnie d'un autre enfant Ángelo Marillan de 11 ans, paniqués par la situation ils se sont réfugiés dans la montagne où les deux enfants se sont perdus et n'ont été retrouvés que tard dans la nuit et dans un état de santé inquiétant, faits qui ont été dénoncés devant les organismes internationaux de protection des enfants ».

«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»