Mapuche-hommes de la terre
| home | archive | bref | dossier | plus d'infos | liens | contact |

Paris, 7r novembre 2006 [ image ]
En mémoire d’Alex et de toutes les victimes de la violence d’Etat au Chili

Le 7 novembre 2002, Alex Lemún, jeune Mapuche âgé de 17 ans, habitant la communauté de Montutui mapu (commune de Ercilla) était abattu d’une balle dans la tête par la police chilienne lors d’une récupération pacifique de terres ancestrales exploitées par une grande entreprise forestière. Son assassin, le Major Aurelio Treuer Heysen, n’a ni été jugé ni sanctionné, rappelant l’impunité dont bénéficient encore aujourd’hui les tortionnaires qui se sont adonnés à des violations des droits de l’homme durant la dictature militaire.

Alex Lemún reste, dans la mémoire de tout un peuple, comme une victime de plus d’une « transition démocratique chilienne » qui, ces dernières années, a été entachée du sang et de la souffrance de familles qui ont osé se lever pour réclamer leurs droits civiques et territoriaux. Depuis l’année 1997, moment de la résurgence des revendications historiques du peuple Mapuche, on dénombre plusieurs morts dans les communautés et prisons, des centaines d’arrestations, de blessés et de membres de communautés et d’organisations mapuche ainsi que de sympathisants emprisonnés, condamnés à de lourdes peines.

Aujourd’hui, une dizaine de prisonniers politiques Mapuche, dont des dirigeants et chefs traditionnels, croupissent dans les geôles chiliennes. Il y a quelques mois un ancien de 71 ans était abattu par la police qui le soupçonnait de voler du bétail. Les violentes incursions policières accompagnées de destruction d’habitations et de matériel au sein des communautés où hommes, femmes et enfants sont indistinctement frappés restent des pratiques courantes. Tandis que l’impunité continue pour ceux qui ont commis des violations des droits de l’homme envers les Mapuche ou qui leur ont usurpé leurs terres, les injustices sociales s’accentuent, les revendications des organisations et des communautés ne sont pas écoutées quand elles ne sont pas « criminalisées ».

Divers rapports émis par des institutions internationales (ONU, FIDH, HRW, Amnesty International) ont dénoncé ces différentes atteintes aux droits du peuple mapuche tout en préconisant au gouvernement chilien un certain nombre de recommandations telles que la reconnaissance constitutionnelle des peuples indigènes, l’arrêt de la criminalisation de leurs demandes territoriales, la réforme de la loi antiterroriste héritée de la dictature et utilisée exclusivement en période démocratique contre les Mapuche, la libération de tous les prisonniers politiques Mapuche, la mise en place d’une vaste politique de restitution des terres, l’accès à la citoyenneté pour les populations indigènes et la participation aux prises des décisions politiques les concernant. Aujourd’hui malgré de nombreuses bonnes intentions et promesses, force est de constater que ceux qui sont au pouvoir au Chili (gouvernement, parlementaires et pouvoirs économiques) font preuve d’une grande hypocrisie en prétendant résoudre cette grave situation à coups de mesures paternalistes inefficaces et d’actions répressives contre ceux qui refusent des « miettes » et réclament des solutions politiques ainsi que la restitution sans condition de leurs terres.

Aussi nous aimerions que cette journée du 7 novembre soit dédiée à la mémoire du jeune Alex Lemún, de tous ceux qui ont été assassinés ces dernières années (Julio Huentekura, José Domingo Collihuin Catril…) et emprisonnés pour avoir réclamé justice et dignité pour le Peuple Mapuche.

Nous vous invitons à participer à une velatón (veillée illuminée aux bougies) qui aura lieu simultanément en territoire Mapuche, dans différentes capitales européennes et à Paris, à la Fontaine des Innocents (Mo et RER Les Halles) le mardi 7 novembre 2006, de 18h30 à 21 heures, afin de réaffirmer notre soutien aux familles des victimes de la répression au Chili et de réclamer « justice et liberté pour le Peuple Mapuche ».

JUSTICE et LIBERTÉ pour le peuple Mapuche

Paris, 7r novembre 2006
Association Terre et Liberté pour Arauco
Réseau d'Information et de Soutien au Peuple Mapuche
Cucaracha Festival

Contacts et informations :
libertadarauco@wanadoo.fr -
mapuche@free.fr -

http://mapuche.free.fr/

«Reproduction autorisée à condition de citer la source.»